À l’office du tourisme de Saint-Amarin, un nouveau portique met en avant des randonnées pédestres.

Entre montagnes, crêtes et forêts, les possibilités de randonnées sont multiples dans la vallée de Saint-Amarin. La communauté de communes et le Club vosgien unissent leurs efforts pour mieux les faire connaître du public.

 La vallée de la Thur possède d’indéniables atouts naturels et touristiques. Encore faut-il le faire savoir et le faire connaître. C’est cet objectif commun que se sont fixé la communauté de communes de la vallée de Saint-Amarin (CCVSA) et le Club vosgien de la Vallée de Saint-Amarin.

 Augmenter la visibilité et la lisibilité de l’offre de randonnée, c’est la priorité pour le service tourisme de la CCVSA. Odile Kraft, chargée de mission pour les activités pédestres, Orianne Munsch, chargée de mission pour le vélo, Camille Hansberger, référente à l’accueil du service tourisme, s’y emploient quotidiennement avec enthousiasme. « La valorisation des activités de pleine nature est un axe de travail prioritaire du pôle tourisme de la Vallée de Saint-Amarin », souligne Cyrille Ast, président de la CCVSA.

 Outre la promotion des activités pédestres par des moyens numériques téléchargeables, le papier reste toujours d’actualité et est très demandé par les touristes, qui apprécient cartes, fiches de balades et de randonnées.

 Lorsqu’ils franchissent la porte de l’office de tourisme, les vacanciers découvrent à présent un portique en bois servant de support promotionnel aux activités du Club vosgien et aux balades proposées par l’office. Bernard Zschernig, membre bénévole du Club vosgien, est le concepteur de ce portique « entièrement réalisé avec du bois de la vallée », tient-il à préciser. La commune de Fellering a offert 3 m3 de résineux au Club vosgien. Bernard Zschernig a scié les grumes et procédé à l’assemblage du portique. « Le toit en bardeau m’a demandé le plus de travail technique, je suis globalement satisfait de mon travail », indique le menuisier bénévole.

Marie Coutrot et Etienne Haller, chargés de communication au Club vosgien, sont satisfaits des axes complémentaires de promotion de l’offre pédestre dans la vallée de Saint-Amarin.« Cette action concrétise à nouveau le fructueux partenariat qui lie depuis longtemps la CCVSA et le Club vosgien », conclut Cyrille Ast.

Journal l’Alsace 23/08/2022